Dès le départ, mon pilote me jouait des tours, comme s’arrêter tout seul. Puis, les erreurs se sont multipliées…

Profitant de la pétole sous le vent de Madère, je décide d’initialiser mon pilote de secours (je sais, j’aurais dû le faire avant, mais…). Je fais mes deux tours et j’attends le message, mais rien. Alors un troisième, puis quatre, cinq… dix, et toujours aucun message attendu de la déviation. Puis, brutalement mon NKE décide de remarcher normalement le reste de la nuit !


Mais, au petit matin, il décide d’abandonner la partie et ne me dit que des mots d’oiseau : «AFF 3», «L».

Pas de doute : il va falloir faire escale à Funchal pour les réparer tous les deux…